Archives du mot-clé aile souple

Hisser et affaler une aile souple, c’est aussi simple que ça!

La manoeuvre d’une aile SoftWing est extrêmement simple, aussi simple que celle d’une GV classique. Une drisse, un hâle-bas et le tour est joué: hisser et affaler une aile souple SoftWing ne présente aucune difficulté. De même, la prise de ris est parfaitement possible: le gréement SoftWing en cours d’installation sur le trimaran T29 – en navigation dès le mois d’octobre, en sera d’ailleurs pourvu.

Par ailleurs, le potentiel d’automatisation des manoeuvres de hissage, d’affalage et de réduction que présente SoftWing, couplé au fait que le système ne nécessite pas de gréément dormant (haubannage, étais…) permet d’envisager des perspectives inédites dans le contexte du transport maritime. Pour en savoir plus: http://www.soft-wing.ch/category/applications-softwing/transport-maritime/

L’aile souple SoftWing testée avec succès dans des vents de 25 à 30 noeuds

Départ de la course samedi 8 mai 2013 à 13h.

Les prévisions météo annoncent le passage d’orages violent en fin de journée. Le ciel est clair et il n’y a encore aucun cumulus sur les crêtes du jura. Le vent est très faible et de direction variée. Dans ces conditions, le Pi28 à du mal à sortir son épingle du jeu.

Aux alentours de 16h30, un vent marqué de SW d’environ 10nds se lève… le Pi28 se repositionne dans la course en volant à plus 18nds en direction de Rolle. La synchronisation entre le barreur et le régleur de l’aile souple est excellente et l’équilibre en vole peut ainsi être maintenu.

Lire la suite

Avantages principaux de l’aile souple SoftWing

Les avantages d’une aile souple sont nombreux et apportent un grand nombre de réponses aux difficultés observées avec des voiles traditionnelles, tout en procurant les avantages de performance constatés avec les voiles/ailes rigides :

sfw_aile_souple 

  • Plus rapide et moins de gîte à toutes les allures
  • Meilleure performance au près Lire la suite

Portrait : Hugues de Turckheim CTO

Hugues02

Ingénieur de 65 ans, Hugues de Turckheim a fait sa carrière dans la recherche et le développement et plus particulièrement dans les domaines des composites, de la mécanique des fluides et de la voile de compétition.

Lire la suite